Twitter et ses 280 caractères

Twitter est le réseau social parfait pour suivre l’actualité en direct : dès qu’un hashtag devient trendy, on sait qu’il faut suivre cette nouvelle tendance.

Twitter, outil de veille

Twitter est l’outil de veille par excellence pour une personne travaillant sur le web. Il suffit de suivre les comptes des professionnels du métier du web et, l’on voit apparaître au fur et à mesure sur notre fil personnel, les tweets relayant les dernières innovations et réflexions sur les domaines de compétences choisis.

Les tweets étant courts, de par la limitation des caractères, il est extrêmement rapide de survoler l’actualité et de décider spontanément, si une information mérite d’être parcourue et approfondie.

Les 280 caractères

A l’origine, sur Twitter l’idée acquise par tous était : un tweet = une idée. En effet, avec seulement 140 caractères dans des langues comme le français, il fallait aller à l’essentiel. C’était un véritable casse-tête pour raconter en peu de mots ce que l’on avait à dire et garder la possibilité d’ajouter au moins un hashtag.

Depuis novembre 2017, avec l’arrivée des 280 caractères par tweet, il y a une possibilité de s’étaler plus largement sur ce réseau social. Cela fait le bonheur des community manager travaillant dans des domaines où les abréviations et les raccourcis ne sont pas de mise, comme dans le domaine de la justice française.

Cette ouverture aux 280 caractères n’a pas été sans agiter les fans de Twitter de la première heure. On a reproché au réseau social de vouloir copier Mastodon, qui avec sa découverte par tous en avril dernier, avait effrayé les gérants de Twitter. En effet, sur Mastodon les toots – l’équivalent des tweets sur Twitter – sont de 500 caractères donc sans commune mesure avec les 140 caractères que proposait Twitter à l’époque. Et l’utilisation de Mastodon était clairement analogue à celle de Twitter.

De nombreuses personnes avaient déserté Twitter pour découvrir ce nouveau réseau social gratuit et open source. L’open source permet l’accès direct au code source et ainsi la gratuité et la collaboration des individus.

Et comme il n’est jamais inutile de le rappeler, pour survivre dans la jungle que peut représenter Twitter : pensez à désactiver les notifications de l’application sur votre téléphone. Sinon vous recevrez sans cesse des alertes. Il vous suffit d’un bon tweet sur un sujet tendance pour être retweeté par tous… et avoir cent notifications en un temps record !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X