Sarah Lauvergeon, chargé de communication

sarah lauvergeon chargé dé communication Un des aspects élémentaire du web est la communication. Sans doute le canal ayant le plus d’avenir, Internet doit tout de même être utilisé dans une stratégie bien réfléchie.
Et pour nous donner son avis sur la question, rien de mieux qu’une spécialiste en chargé de communication, j’ai nommé : Sarah Lauvergeon

Qui es-tu ?

Je m’appelle sarah lauvergeon, jai 24 ans et je suis originaire de Nancy.
Je suis passionnée de musique (j’ai ma préférence pour les groupes qui font beaucoup de bruits avec du chant méchant ) d’art de manière générale, de surf/snow, de geekeries en tous genres , de talons hauts et de vêtements très chers que je ne fais que dévorer des yeux ahah .

J’ai fais un DUT INFO COM option Communication des entreprises suivi d’une licence pro ATC activités et techniques de la communication option communication publique. Je suis ensuite descendu à Lyon pour y finir mon master au sein de LIDRAC. Mais après trois mois de masters je me suis rendue compte que j’avais besoin de quitter le système scolaire standard que ça devenait rébarbatif ( en trois mois on a revu le début du DUT, de quoi laisser perplexe pour un diplôme supérieur)

Bref, c’est à ce moment là où je suis arrivée à Transatel en tant que chargée de communication et responsable du marketing .
Je suis chargée de communication dans ma société TRANSATEL depuis bientôt deux ans.
Cette société est une permanence téléphonique qui s’occupe de prendre les appels et de noter des rendez-vous pour des médecins, des spécialistes, des professions libérales, des avocats/notaires mais aussi des entreprises et des artisans.

transatel

Pourquoi avoir choisi le métier de chargé de communication ?

J’ai fais un bac histoire des arts où je me suis vue confrontée à un choix : que faire ? J’ai toujours aimé la communication visuelle et les outils de diffusions. Mais il me fallait quelque chose d’encore plus stimulant intellectuellement. Je suis véritablement passionnée par mon métier : j’adore devoir penser une stratégie en sa globalité et lui donner les moyens de réussir . Il n’y a rien de plus stimulant pour un professionnel que de voir son métier et ses objectifs aboutir.

Le métier de chargée de communication permet cela. Il est le chef d’orchestre qui écrit la participation avec et pour ses collaborateurs. C’est un métier souvent décrie comme inutile au sein des entreprises : je pense au contraire qu’il est primordiale ! Il est utile dans la communication interne pour souder et unir les salariés et en communication externe pour gagner en visibilité et en prospects.

Quelle est ta journée type ?

Elle est assez imprévisible. J’ai plusieurs casquettes dans ma société : je fais donc les choses classiques comme mes mails, le community management, les relances commerciales mais aussi l’évènementiel en fonction du calendrier . En cette période de noël je suis entre voeux et cadeaux pour nos clients .

chargé de communication

Quelles sont les qualités à avoir pour réussir dans ce métier ?

Je pense que la réactivité et le sens de l’écoute sont les deux principales qualités à avoir dans ce métier . Il est important d’être réactif tant sur les technologies que l’ont utilisé que sur leurs limites. Il faut vraiment savoir voir le changement, anticiper les tendances et les comprendre. Notamment pour les réseaux sociaux. Ils sont autant d’outils formidables que de pièges lorsqu’ils sont mal utilisés par les community managers. Il faut comprendre le subtile équilibre qui régit les réseaux sociaux et le lien que l’on entretien avec l’internaute. Un seul faux pas et l’internaute nous le fait payer.

C’est le même schéma en interne : si le charge de communication n’est pas à l’écoute de la communication non chartée, des relations humaines non classiques beaucoup de choses lui échappent. Il faut donc qu’il reste proche et de sa direction et des salaries afin d’être le parfait trait d’union entre les deux. C’est tout cela qui fait que ce métier est si passionnant!

Le web est-il la plateforme la plus efficace en terme de com ?

Je pense que le web est une solution efficace pour certains besoins de com mais pas pour tous. Beaucoup d’entreprises ou de marques utilisent à tord et à travers le web sans y réfléchir en amont.
Hors l’utilisation du web demande une réflexion profonde tant sur la stratégie à adopter qu’aux moyens à mettre en place.
De même derrière l’étiquette web se cache beaucoup de chose : il convient de mettre en lumière ce qui est pertinent pour sa société et ce qui , au contraire risque de la desservir dans son message et dans sa crédibilité.
Je pense notamment à l’utilisation des community.
Twitter reste le réseau le plus pro , je l’utilise pour Transatel puisqu’il y est assez facile d’y maîtriser son message et ses canaux de retours.

Facebook quant à lui a, à mon sens, une image pas assez Pro pour mon coeur de cibles que sont les avocats, les notaires, les médecins, les professions libérales et les entreprises. De plus ce ne sont pas le genre de cibles très connectées sur ces types de réseaux.

web communication

Comment vois-tu évoluer le métier de chargé de communication dans les années à venir ?

Je pense que le métier de chargée de communication va connaitre non pas des révolutions mais plutôt des mutations. De plus en plus de pros sont ultras spécialisés pour assister les charges de communication notamment les graphistes, les community managers, les webdesigners ou encore les relations presses. Il est donc important pour le chargé de communication de savoir s’entourer de personnes compétentes.

Je vois le métier de charge de communication comme celui du stratège. Pas au sens stricte du terme mais bel et bien dans le sens ou c’est a lui de mettre en place et de coordonner les grandes stratégies qui émanent de la direction , des salariés mais aussi des clients !
Pour cela , alors qu’il y a quelques années encore il faisait tout tout seul, il est désormais entouré de pros qui permettent à la profession de gagner en efficience !
Je pense aussi qu’il est nécessaire pour le charge de com de rester au contact permanent des nouveaux outils web comme le sont les réseaux sociaux mais aussi les blogs ou encore les forums.
De plus il est grand temps que les chargés de com ne négligent plus l’avis des internautes mais les prennent a part entière dans leurs réflexions en amont notamment dans les grands groupes qui ont un pouvoir communicationnel fort et affirme sur la toile.

Il est aussi utile que notre métier gagne en visibilité notamment en interne. Nous sommes souvent vus comme les sbires du patron qui se gave de petits fours avec les clients et de champagne notamment quand on fait de l’évènementiel ! Il est important de mettre les salariés au centre de notre réflexion tant dans la communication institutionnelle que dans les stratégies commerciales adoptées.

La précarité de l’emploi et les difficultés conjoncturelles, donne un sentiment quelques fois justifié que notre poste n’a aucune utilité et qu’il na pas sa place au sein de l’entreprise.
Au chargé de communication de montrer que plus que jamais qu’en temps de crise nous sommes là aussi pour aider la société a trouver des clés pour redresser les choses ( un journal interne peut-être le bienvenu, des notes de services hebdomadaires, une boite à idée dédiée aux salaries de manière anonyme etc..)

Le charge de com a , à mon sens , de beaux jours devant lui !

Comment vois-tu l’utilisation d’Instagram pour les marques ?

J’adore Instagram pour son côté un peu fourre-tout. Je ne pense cependant pas qu’Instagram puisse être à la portée de toute les marques : il faut une image déjà jeune et dynamique pour y avoir une crédibilité mais surtout une audience!

En effet il est important pour l’ e-crédibilité d’une marque de savoir se positionner d’une manière juste pour toucher l’internaute, susciter sa curiosité sans risquer d’être ridicule à leurs yeux. Il est important d’avoir l’humilité de se dire qu’une marque est encore trop mal vue ou pas vue du tout pour ne pas se créer un compte sur Instagram.

L’image même d’Instagram n’a pas encore un positionnent assez clair auprès des internautes, notamment français. Ces derniers , tout comme moi dailleurs, l’utilise à des fin personnelles en publiant des photos de son chat ou de ses passions. J’adore le Street art, le graphisme et les arts visuels: pour cela Instagram est l’outil idéal.
Une seule image peut véhiculer une force assez grande pour toucher des milliers de personnes aux quatre coins du monde et rien que pour ça Instagram est super. Son attractivité est aussi renforcée par sa simplicité d’utilisation et son cote ludique : poser un filtre sur une photo en y mettant une légende fun et décalée et le tour est joué.

Pour conclure je continuerais à publier à foison sur Instagram mes délires persos, à traquer les comptes de surf, de snow, de sneakers et de geekeries mais je ne suis pas prête a en créer un pour ma société.

Le mot de la fin ?

Continuez à faire les choses avec passion et curiosité.

3 Commentaires

  • Emilie

    Sympa, cela nous fait découvrir un métier qui semble passionnant, j’approuve tout à fait la vision du métier de Sarah.

  • pierre

    Merci pour cet article sous forme d’interview qui change des articles plus institutionnels.
    Sarah Lauvergeon nous explique bien que le métier de chargé de communication est avant tout basé sur l’écoute des autres et l’ouverture au sens large.

  • Lola

    Portrait très détaillé et intéressant du métier de chargée de com’. J’aime bien l’idée du poste comme un pivot entre la direction, les clients, les services. Il faut vraiment savoir jongler avec les compétences et les interlocuteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *