Florian Bordet, seo addict

florian bordet C’est le retour des acteurs du web cette semaine, avec Florian Bordet, spécialiste en référencement, qui va nous parler de son métier et de son quotidien.

Parles-nous un peu de toi…

Bonjour à tous et merci à toi pour cette interview. C’est toujours très sympa d’aller parler un peu de son job (et de sa passion) et pourquoi pas donner envie à d’autres de faire ce métier de SEO, créer des vocations… 🙂

Je m’appelle Florian, j’ai 28 ans, je suis originaire de Haute Savoie, sur les bords du lac Léman, à quelques minutes d’Evian-les-bains, pour ceux qui connaissent… J’habite actuellement dans la très belle ville de Lille (ou pas) pour des raisons personnelles et professionnels mais je reste toujours très attaché à ma région natale où je skie l’hiver, profite du lac l’été… Bref, la belle vie ! (d’ailleurs si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à me contacter pour aller boire un verre)

Je suis tombé dans le SEO petit, vers l’âge de 15 ans où je me suis vite rendu compte qu’il ne suffisait pas de créer un site pour le rendre visible. Depuis j’ai créé plusieurs sites, me suis auto-formé au SEO puis au SEA, j’ai fait mes armes dans une agence SEO du Nord et je suis actuellement chez un petit, devenu grand annonceur du Nord Pas de Calais ! 🙂

Je n’ai jamais le temps d’aller aux Apéro SEO, aux Seo Camp Day et autres manifestations SEO en tout genre mais je vais essayer à l’avenir de faire un petit effort pour rencontrer les personnes que je côtoie quotidiennement sur Twitter et Skype.

webmeimfamous

Freelance, consultant en agence SEO et enfin responsable SEO chez l’annonceur, laquelle des 3 casquettes préfères tu ?

Ayant « gouté » aux trois, je dois bien avouer qu’il est difficile de dire quelle position est la plus confortable… Ce sont 3 métiers différents !

Présente-nous ton site ?

Difficile de n’en présenter qu’un seul puisque je dispose, comme la plupart des référenceurs, de plusieurs sites (des MFAs 🙂 mais pas que…). Je pense qu’il est bon de vous présenter mes 3 petits préférés :

• Le premier Web Me I’m Famous, celui qui m’a fait connaitre auprès de la communauté française des SEO.
Un portail où l’on retrouve (retrouvait) tous les outils pour améliorer le positionnement d’un site dans les moteurs, soient : un blog dédié au SEO, un site de communiqués de presse (ouh le gros mot), un digg like (qui n’en a jamais été un au final, bref…), un annuaire, un forum, un site d’agence et enfin un blog d’actualité. Google Pingouin est passé par là, deux des services sont tombés, je vous laisse deviner lesquels…

• Le second, allobébé, l’annonceur chez lequel je travaille depuis quelque temps. Pour résumé : une super équipe de spécialistes du webmarketing, des développeurs au taquet, du vrai bonheur pour un référenceur.

• Le petit dernier, Monsieur Pas Cher, mon nouveau site de bons plans !
Rapidement, c’est un site qui propose des jeux concours, des échantillons gratuits, des tests de produits, des codes promo, de l’actualité soldes et des bons plans en tout genre. Bref, le site préféré du radin que nous sommes tous au fond de nous ! (surtout après avoir reçu sa feuille d’impôts, de taxe foncière, habitation, bref les temps sont durs…).

blog seo

Quelle est ta journée type en tant que référenceur ?

Chez l’annonceur, les jours se ressemblent plus qu’en agence où l’on est amené à bouger et à rencontrer plus de monde. Mais voici ma journée type :

• 8h : départ de la maison et hop dans les transports en commun (chouette), lecture des journaux (ouch, la France ne va pas fort)

• Arrivée à 8h45 au bureau

• 9h : le café est passé, début de la dégustation…

• 9h30 : check sur Twitter avec remontée de timeline pour voir s’il ne s’est pas déroulé une catastrophe pendant la nuit… (mise à jour google)

• Matinée : généralement consacrée aux travaux qui demandent le plus d’attention (rédaction de cahiers des charges, réunion d’équipe…)

• 12h30 : la pause du midi, un casse dalle acheté rapidos à la baraque à frites et s’est déjà reparti ! (non non il n’y a pas que des baraques à frites dans les films !)

• Après-midi : consacrée au netlinking en grande partie (recherche de partenaire, négociation…) et à la publication de contenus sur les blogs et les sites satellites

• 17h30 / 18h : fin de la « journée »

• 18h30 : de retour à ma baraque pour la popote et m’occuper de mon réseau de sites perso, et bientôt m’occuper de mon petit bout… 🙂
Bref, des journées bien remplies…

referencement

Pourquoi s’être orienté vers ce métier ?

Euh, bonne question… 🙂 Peut-être mon côté geek, autodidacte, touche à tout, qui correspondaient bien avec la profession !

Quels outils utilises-tu au quotidien et pourquoi ?

Alors, les outils que j’utilise au quotidien ou presque sont : semrush (pour la recherche de mots clés pardi), majestic seo (contrôle des backlinks, y a pas mieux), yooda (check des positions de son site et de la concurrence).

Sinon j’utilise Tweetdeck pour contrôler l’ensemble de mes comptes Twitter. Skype pour discuter avec les copains.

Mon téléphone pour négocier les partenariats, on n’a pas encore fait mieux, si, si … Croyez-moi sur parole !
Et un ordinateur portable avec double écrans, déportée sur un modeste 22 pouces, les temps sont durs. 🙁

Comment vois-tu évoluer le référencement pour ces prochaines années ?

Mal, très mal (blague à part). Non le SEO n’est pas mort lol ! Enfin si… Je ne sais plus !

outils seo Optimisation on-site

Disons que les techniques de base du SEO, restent valables en 2013 et resteront valables en 2014. L’optimisation on-site reste le fer de lance de la visibilité d’un site, attention je n’ai pas dit la sur-optimisation (keyword stuffing, etc…).

Si vous devez passer du temps sur un l’optimisation SEO d’un site faites-le, avant de penser tout de suite au netlinking ! Sans faire de polémique, certains SEO ne pensent qu’au netlinking (j’en faisais partie et me suis assagi).

En 2014, il faudra être toujours plus vigilant avec l’optimisation on-site afin de ne pas mettre en alerte Google.

Netlinking

Quant au netlinking justement, parlons-en. Il a évolué, certes, le simple fait d’inscrire son site dans des centaines d’annuaires ou de publier des dizaines de communiqués par mois ou encore d’échanger des liens footer suffisaient auparavant à booster le SEO d’un site, mais plus maintenant…

La création de liens reste néanmoins une stratégie payante en cette fin d’année mais plus dans le sens où on l’entendait il y a encore quelques mois.
Au lieu de penser tout de suites aux annuaires, cps, etc… Essayez d’ouvrir les yeux et réfléchir aux sites qui seraient susceptibles de vous octroyer un lien facilement, je pense : à vos fournisseurs, aux associations, aux blogueurs…

En 2013, il faut être plus fin, plus malin, tout est question de dosage et d’adresse. Vous pouvez toujours faire les porcs en netlinking mais il vous faudra des liens de qualité (trustés et tout et tout) pour contre balancer sinon vous irez droit dans le mur.

Quant aux ancres de lien, soyez imaginatif et variez les plaisirs ! L’ancre exacte n’est pas à proscrire, loin de là, mais simplement il vous faudra la noyer dans un flot d’ancres non optimisées : www.nomdusite.com, cliquez ici, là, visiter le site…

Contenu

Ah le contenu, il est certes indispensable mais il faut selon moi l’utiliser à bon escient. Il ne sert à rien de claquer des milliers d’euros dans du contenu pour « faire du contenu ». Ok je ne vous aide pas beaucoup avec cette dernière phrase… Apprenez à connaitre votre cible et proposez lui simplement le contenu qu’il attend, rien de plus, rien de moins.

Réseaux sociaux

reseaux sociaux Alors là, l’on entend de tout et de rien… J’imagine déjà le novice qui lit les articles à ce sujet, il doit être complètement perdu le pauvre !
Pour ma part, je pense que les réseaux sociaux vont appuyer votre stratégie SEO, plus que l’améliorer (je me comprends). En gros, ne comptez pas sur les réseaux sociaux pour booster votre SEO en 2013/2014 mais plutôt pour crédibiliser vos actions de SEO vis-à-vis de Google.

Pour ma part, j’utilise les réseaux sociaux pour générer du trafic mais sans penser au SEO, ou presque…

Pour l’avenir, je pense que les réseaux sociaux vont prendre de la valeur en SEO. Faudrait-il encore que Google les maitrises et ce n’est pas le cas. Je pense qu’il leur accorde à ce jour une confiance très faible, sauf peut-être pour son bébé : Google+ !
Et encore… A ce propos, essayez dès à présent de vous créer une petite notoriété avec votre profil Google+, qui sait, cela pourra peut être très vite vous aider à ranker (ou pas)…

Pour conclure sur l’avenir du SEO (selon moi), je pense qu’il va devenir plus social mais surtout plus orienté vers le marketing. La transition est déjà en marche. Un SEO qui se la joue en électron libre par rapport à la vie de la société qu’il référence a des soucis à se faire… Il faudra toujours plus coupler sa stratégie SEO aux actions webmarketing.

On entend beaucoup de chose sur les plateformes du type CP et annuaires, alors bonne stratégie ou perte de temps selon toi ?

Ni l’un ni l’autre… Encore une fois tout est question de dosage. Je suis partisan du fait qu’un « bon lien » en vaut 10 ! Pour rappel, je suis white, ou plutôt grey hat, le white n’existant pas vraiment en SEO, hein ! 😉

Honnêtement, je continue à publier quelques communiqués ici et là, à effectuer quelques inscriptions dans les bons annuaires bien quali’ mais je trie beaucoup, beaucoup plus qu’auparavant.
Je passe le reste de mon temps à contacter de futurs partenaires, à la recherche du fameux « bon lien ». Ou à élaborer quelques stratégies un peu farfelues pour en obtenir… Certains appellent ça le linkbait

Des profils twitter à nous recommander ?
  • Axenet pour son courage d’écrire autant d’articles depuis tant d’années
  • Lemuscle pour les coups de gueule
  • Laurent Bourelly pour ces podcasts
Le mot de la fin ?

Je terminerai par un maitre mot en SEO : « contacts ». Vos contacts valent de l’or, soignez-les, ils peuvent vous rendre beaucoup de petits services…

Pour suivre l’actualité de Florian Bordet : son profil twitter et google+

6 Commentaires

  • Léanne

    On a toujours discuté cette question: est ce que les RS sont pris en compte pas google. Comme vous, j’y compte pas trop, et je pense qu’on doit s’en servir plus pour la notoriété, pour faire parler de son site, et aussi et surtout pour savoir ce qu’on dit de son site.
    Je retiens de votre article le point sur l’importance de Google+. J’avoue que j’y vais pas très souvent. Je dois revoir ça alors.
    J’aime bien les posts de Lemuscle aussi 😉
    Merci à tous les deux

  • Merci pour la reco 🙂
    J’adore ton mot de la fin.
    Pas plus tard qu’aujourd’hui, je poussais un client à « sortir de sa grotte » pour nouer des relations.
    Puis faut pas hésiter à faire des rencontres AFK. Le meilleur backlink se négocie autour d’une bière !

  • Encore une fois, une veille doit ce faire régulièrement…

    Sans une bonne veille régulière on ce fait vite, très vite dépasser…

    Merci pour l’article 🙂

  • Jean

    Beaucoup de conseil sur votre site, merci pour tout

  • laurent

    Prend son temps pour faire les choses correctement, voilà ce qu’il faut pour reussi un bon ref

  • ElBlagos

    Merci pour votre site et les précieux conseils qu’il nous donne. Enfin un portail « à la page » sur le référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *