Audit de performance avec DareBoost

L’année dernière je vous présentais DareBoost, qui se trouvait alors encore en version bêta. Pour rappel, cette startup rennaise fournit un service capable d’auditer performance et qualité de votre site, afin de vous aider dans vos démarches d’optimisation. La force principale de ces audits, c’est qu’ils sont personnalisés selon le contexte de votre page (type de serveur, CMS, frameworks utilisés…). J’ai agréablement été surpris par l’évolution de l’outil, et vous propose de découvrir les modifications dont il a fait l’objet au cours de cette année.

Une vidéo de présentation des nouveaux audits de DareBoost est disponible à la fin de ce billet.

Un résumé simple et rapide à interpréter

audit performance

Le score fourni par DareBoost reste le premier élément de l’audit, et vous permet de vous faire une idée de la qualité technique de la page en un clin d’oeil. Les nombres de problèmes et d’améliorations suggérées (points de contrôle) ont été mis en évidence. Un accès direct à ces points de contrôle a également été mis en place, via un bouton « Voir les priorités ».

Un tableau de bord dédié à la performance

dareboost

Vient ensuite un nouveau tableau de bord, offrant de nombreuses métriques essentielles synthétisant les performances de la page analysée.

A gauche, vous retrouvez le détail de ce qui transite sur le réseau lors de l’appel à votre page, c’est-à-dire : le poids total de la page, et le nombre de requêtes qui la composent, pour lesquelles a été rajoutée la répartition en fonction du type de ressources. Pour aller plus loin, un accès à la timeline (ou waterfall), a été mis en place.

A droite, sont indiquées les grandes étapes du chargement de la page : le délai avant réception du premier octet par le navigateur web (TTFB), puis le délai avant le premier « paint » du navigateur web (début du rendu), et enfin le temps de chargement total de la page. Là encore, les experts se feront une joie de trouver une version plus détaillée des étapes du temps de chargement avec un accès aux « Performance Timings » !

Indication du respect des standards du web

Indication-du-respect-des-standards-du-web

En bonus, l’outil vous permet toujours de vérifier si votre page respecte les standards du web (validation W3C), et vous alerte si jamais le navigateur fait face à des erreurs d’interprétation de la page, grâce à la fonctionnalité « Erreurs navigateur ».

Aller plus loin

Tout comme ses audits, DareBoost s’est enrichi en terme de fonctionnalités, comme Damien l’avait promis lors de notre entretien il y a un an : l’export des audits au format PDF (disponibles en marque blanche), le monitoring et le test mobile ont notamment vu le jour. Par ailleurs, plusieurs dizaines de bonnes pratiques ont été ajoutées au fil du temps, offrant des audits bien plus complets !

Je vous laisse alors juger par vous-même la qualité de l’outil sur dareboost.com. N’hésitez pas à laisser vos commentaires pour en discuter !

7 Commentaires

  • Romain

    Hello,

    Vraiment sympa le tool ! Ça change de GTmetrix et pour ne rien gâcher je le trouve super design 😉 Un beau boulot de réalisé rien à dire.

  • Damien Jubeau

    Merci Romain 🙂

  • Regis

    Bonjour,

    je découvre ce blog avec cet article. Je connais Dareboost depuis quelques semaines et je trouve également cet outil particulière bien foutu. Et surtout, l’équipe qui se cache derrière fait tout pour l’améliorer en fonction des retours qu’ils peuvent recueillir.
    J’avais eu la chance de le découvrir lors d’une conférence de Damien Jubeau à la Cantine Numérique à Rennes. Je me permets de mettre le lien (je cherche pas le BL pour info) ici : ledzepseo.fr/dareboost/
    A+

  • Matthieu

    Bonjour,
    Il y a déjà de nombreux outils permettant d’étudier les performances. J’utilise principalement GTmetrics et Web Page Test.
    Les + de Dare Boost (à première vue en tout cas), ont l’air d’être l’ergonomie et le design. Je me vois bien inclure quelques graphs dans mes prochains audits SEO dans lesquels il y a une place pour les perfs.

  • Damien Jubeau

    Merci Régis pour ton commentaire 🙂

    @Matthieu effectivement, nous avons fait un travail important pour rendre nos résultats plus agréables et plus accessibles que ces autres outils. Notre grosse valeur ajoutée est aussi le détail de nos conseils et des dizaines de checkpoints que vous ne trouverez pas sur d’autres outils !

    Nous proposons une version de nos rapports en marque blanche si cela peut vous intéresser !

  • Sébastien AWM

    Bonjour,

    Je trouve cet outil très pratique, je ne le connaissais pas auparavant. Cela ma l’air très intéressant et voudrait savoir si il serait possible de l’utiliser pour mesurer les performances d’une application mobile ?
    Si c’est le cas cela m’intéresserai fortement et si cela ne l’est pas, j’espère qu’ils y penseront un jour.

    En tout cas, bel article et bel outil !

    • Arnaud OLIVIER

      Bonjour,

      Oui vous pouvez aussi le faire pour une application mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *