Web Geek logo

École des métiers de l’internet : Une nouvelle tendance qui marche ?

Vous cherchez des débouchés intéressants dans le domaine du web, vous avez choisi d’exercer un métier de l’internet. Sachez qu’il existe désormais des formations proposées par des écoles sérieuses et expérimentées qui peuvent vous accueillir et vous former.

Les différents établissements

choix ecole Avec le développement du numérique et de la technologie internet, les entreprises recherchent de plus en plus des professionnels formés spécifiquement autour de l’environnement web. On peut parler des ingénieurs, des designers, des web marketing ou encore des managers de projet multimédia.

Les Universités ont développé depuis des années des filières répondant à ces besoins au travers de filières comme la licence pro commerce. Une façon de devenir traducteur ou rédacteur web ou encore responsable e-commerce.

Les écoles privées qui proposent des DUT mais également des BTS forment des techniciens qualifiés pour les métiers du web (DUT informatique par exemple).
Les grandes écoles s’intéressent également de plus en plus à ce secteur et l’on voit apparaître de nouvelles filières au sein d’établissements de prestige. Ainsi, les domaines du web marketing et du e-commerce ont la cote auprès des étudiants. L’entrepreneuriat est souvent privilégié dans ces structures.

metiers internet

Les écoles spécialisées dans les métiers du digital vous offrent l’avantage de vous plonger dans l’univers du web. Il s’agit davantage d’établissements récents comme Hétic (http://www.hetic.net/) ou EEMI (http://www.eemi.com/fr/) qui ont des liens privilégiés avec les entreprises. En général, les formations proposées répondent mieux aux demandes des employeurs.

Un bon business

hetic L’enseignement des métiers du web est un secteur à forte croissance. On note ainsi l’augmentation constante du nombre d’étudiants souhaitant se former à ces métiers. On constate toutefois encore un manque de compétences, mais également un manque de ressources humaines. Les entreprises peinent à recruter et il s’agit surtout de répondre à cette demande prioritairement comme l’explique cet article. Malgré des débuts difficiles, c’est en enseignement aujourd’hui reconnu en France. Les cours dispensés couvrent un large panel de compétences.

Cependant, il n’est pas indispensable d’être passé par une école des métiers du web pour réussir sa carrière dans ce secteur. Ceux qui y sont parvenus sont parfois originaires de cursus classiques, viennent d’écoles de commerce ou d’ingénieurs.

Étant donné que le secteur évolue rapidement, les entreprises exigent de plus en plus de compétences cumulées chez les candidats futurs. Ainsi, un rédacteur qui ne maîtrise pas le langage HTML pourrait être pénalisé. Beaucoup d’élèves font donc le choix de la double compétence en multipliant les diplômes au sein de plusieurs écoles.

Au vu des chiffres particulièrement optimistes sur les besoins en recrutement futur, les écoles de l’internet ont le vent en poupe. On peut désormais trouver des formations en ligne ou à distance, des cours du soir ou encore des formations pour adultes. C’est un excellent business où les possibilités sont nombreuses.

Comment choisir son école ?

eemi Un site a publié récemment un palmarès des meilleures écoles du web en France. Pour établir ce classement, un certain nombre de points a été attribué à chaque école en fonction de plusieurs critères : les moyens pédagogiques, l’employabilité, la présence sur le net ou encore la sélectivité. On retrouve sans surprise Hétic en première place, l’IIM Léonard de Vinci puis Les Gobelins.

Sur le site Diplomeo, vous pourrez découvrir les différents critères de sélection d’une école de l’internet, une vraie mine d’informations pour tous ceux qui rêvent de bâtir une carrière dans l’univers du web. La popularité de certains établissements comme le Pôle Léonard de Vinci, l’Hétic ou encore le Digital Campus est due à leur rattachement à de grands groupes. Ce genre de partenariat garantit la qualité de l’enseignement. Cette promiscuité entre l’univers de l’apprentissage et l’entreprise permet un échange plus favorable et une facilité pour les jeunes à trouver stage et emploi.

Les fondateurs d’écoles spécialisées dans les métiers du web sont également un critère de choix pour certains étudiants. Xavier Niel, le fondateur de Free, a ainsi créé son établissement ( 42 ) il y a quelques années et connait un vrai succès. Les formations dispensées répondent à des problématiques qui touchent les professionnels du net.

Si l’on cherche une école au cœur de l’innovation et qui vit réellement les progrès technologiques et les découvertes, opter pour Web School Factory qui fait participer les étudiants et les aide à piloter des projets numériques est une bonne idée.
Enfin, le choix d’un établissement se fait également en fonction du coût des études qui peuvent atteindre 8 500 € par année.

Il ne faut pas hésiter à se pencher sur les métiers du web qui font partie des secteurs qui recrutent. Cette conjoncture favorable profite aux jeunes diplômés qui se voient proposer très rapidement de nombreuses opportunités. C’est pour certains aussi la promesse d’un salaire très intéressant et d’une carrière passionnante !



Créateur du site www.web-geek.fr, je suis webmaster et spécialisé dans plusieurs domaines du web comme le référencement de site Internet et les réseaux sociaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

astuce rfrencement
annuaire rfrencement
Vshop template site internet

A lire

Recevez les articles par email

Indiquez votre adresse email :

Back to Top ↑